Pour Antoine « la route est la meilleure des universités »

Portrait d’Antoine, le 15 septembre 2016.

Cet alsacien de vingt-deux ans est passé des études d’architecture à la pratique d’une des branches les plus strictes de la méditation : le Vipassana

Il est 4h30 du matin, les jambes en tailleur, le dos droit, la méditation d’Antoine a déjà commencée. Ni parole ni geste ne sont admis à cette heure dans ce temple indien de Tiruvannāmalai.
Et ce n’est pas un avide moustique, posé nonchalamment sur sa jambe, qui viendra rompre sa profonde concentration. Quand bien même, il est interdit de tuer les êtres vivants.
Cela fait neuf jours qu’Antoine n’a pas prononcé un mot. Pendant plus de dix heures par jour, il se focalise, lui et les 49 autres disciples, sur sa respiration, ses émotions et la surface de son corps. « C’est la tradition du Vipassana, la méditation ayant amené le Bouddha originel jusqu’à l’éveil. » explique Antoine.

Ce jeune Français de 22 ans, n’a pourtant pas toujours été féru de spiritualité. Né dans la campagne Alsacienne, sa mère l’élève seule dans une maison où le design et le matérialisme occupe une place importante.
Il se lance après un baccalauréat scientifique dans l’étude des mesures physiques, puis l’architecture, mais ne semble pas trouver sa voie.

Il décide courageusement de changer de vie, de prendre la route en solitaire. Il passe d’abord un an à sillonner à bord d’un vieux camion la Nouvelle-Zélande puis l’Asie du sud-est.
Le voyage le forge, son apparence de jeune garçon n’est plus.

 DSC00922.jpgAntoine et son sac a dos en Asie centrale, le 28 septembre 2016.

 Ses cheveux poussent, deviennent des dreadlocks. Ses vêtements de ville ont laissé lentement place à un sarouel et une chemise de tissu. Le teint matifié par le soleil, Antoine revient parmi les siens comme quelqu’un qui a vécu. Au gré des rencontres et des expériences, son esprit s’est ouvert sur de nouveaux horizons, de nouveaux concepts de pensées et de vie.
Pour lui tout est clair, il veut passer sa vie sur la route : « Le voyage est la plus formatrice des universités ».

Sa mère fait pourtant part de ses doutes « C’est compliqué, car pour lui il n’est plus question de faire des études … ».
Le jeune baroudeur soupire « Lorsque j’ai expliqué à ma famille (de tradition alsacienne et donc très portée sur la consommation de viande, ndlr), que j’étais végétarien, ce fut l’incompréhension totale, alors je ne te parle pas de mes cheveux… ».

La rupture semble à la fois physique, idéologique et morale.

Une nouvelle expérience va marquer un tournant dans sa vie, qui fera naître le véritable intérêt spirituel chez l’homme qu’il est aujourd’hui. Lors d’une nuit de sommeil, Antoine prend le contrôle de son rêve, il devient véritablement conscient. Loin d’être une hallucination, cette prise de pouvoir sur l’inconscient est connue par les scientifiques sous le nom de « Rêve lucide ». Dans cet état, il n’y a qu’à penser une chose pour qu’elle se réalise, le sentiment de puissance est infini.

Pour comprendre cette expérience unique, il va se plonger dans un grand nombre de livres sur le sujet, bouleversant ses concepts de vie, de mort et même de dieu.
« Les Bouddhistes et les Hindous évoquent le sujet depuis longtemps » me confie t-il « et notamment à travers le yoga des rêves, le Yoga Nidra. Celui-ci t’aiguille à un niveau de méditation au sein même du rêve, cela permet une assimilation des connaissances et des techniques plus rapide qu’en l’état éveillé. »

Très vite, l’idée de partir en Inde et d’intégrer un temple de méditation fait son chemin.
Ce pays tumultueux où les divinités et la spiritualité ont une place importante l’attire.
En réalité et sans le savoir, cela faisait bien longtemps qu’il attendait ce voyage.

La semaine dernière, il intégrait ainsi l’initiation la plus difficile de toute sa vie.
Dix jours assis, dans le silence et l’immobilité.

Il est 4h30 du matin, les jambes en tailleur, le dos droit, la méditation d’Antoine a déjà commencé.

Simon Wohlfahrt

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s